Eloïse Desmaris

Comportementaliste

établir une cohabitation harmonieuse avec votre animal

éducation canine aux méthodes respectueuses de l'animal

Qui suis-je ?


« Bonjour ! Je m’appelle Patate. Je suis un bon chien. Ma maîtresse s’appelle Eloïse. Elle est gentille. Elle me câline quand je suis un bon chien. Elle comprend quand je parle.


Elle m’apprend des choses aussi. J’aime les friandises et les caresses. Je suis un bon chien. Parfois, ma maîtresse me demande de faire des choses pour que je sois un bon chien.

Elle a appris tout cela et maintenant elle aide les autres maîtres à comprendre aussi leur chien pour qu’ils soient de bons chiens comme moi. Comme ça, je m’amuse avec mes copains dans un grand pré. La journée, elle rend visite à d’autres chiens avec leurs maîtres.

Ma maîtresse travaille aussi chez le docteur des chiens. Je n’aime pas aller chez lui. Ça sent drôle.
Si vous voulez aussi devenir un bon chien, vous pouvez allez voir ma maîtresse. Et on s’amusera bien ! »

Patate


Comportementaliste, Spécialiste des relations Homme/Animal

je vous apporte mon aide pour vivre harmonieusement avec votre compagnon.


Grâce à mes connaissances en psychologie et éthologie, je vous propose lors d’un entretien personnalisé à votre domicile, une approche systémique de votre relation avec votre chien et/ou votre chat.

Qu’est ce qu’une approche systémique ?

Lors d’une approche systémique, je m’intéresse au système relationnel qui vous lie à votre chien et/ou chat, mais aussi à son vécu, à ses habitudes de vie et à son environnement. Cela me permet d’établir avec vous des propositions et stratégies personnalisées à mettre en place pour que la cohabitation avec votre compagnon (re)devienne harmonieuse.

Afin de mieux vous aider dans votre vie de tous les jours avec votre chien, je vous propose également des séances d’éducation. Les méthodes que j’utilise lors de ces séances sont amicales et positives. Ainsi l’éducation de votre chien devient un moment de plaisir et de détente pour vous et lui. Les chiens peuvent également être laissés libres à plusieurs reprises. Ils peuvent alors parfaire leur socialisation avec leurs congénères.

Eloïse Desmaris